Carouge… Le Saint-Germain des Prés genevois !

Carouge… Le Saint-Germain des Prés genevois !

Ville ouverte

Les habitants de Carouge parlent de leur lieu de vie, comme d’une « ville ouverte » et en effet, bien que ville frontière, tour à tour française, italienne ou sous la tutelle de Genève, Carouge n’a jamais eu de fortifications et fut un lieu de convergence, un axe de passage obligé pour bon nombre de marchands. D’ailleurs, Carouge vient du mot latin quadrivium « carrefour ». Quadri vium, « quatre voies ».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite