Allinges : Raymond Roch, comptable, vendeur de grues, commerçant mais haltérophile avant tout

Agé de 68 ans, Raymond Roch continue de pratiquer l’haltérophilie dans son sous-sol, aménagé en salle de sport.
Agé de 68 ans, Raymond Roch continue de pratiquer l’haltérophilie dans son sous-sol, aménagé en salle de sport.

«   Un café ? Un verre de blanc ?… On va se dire ‘‘tu’’ hein ! Dans le sport, on tutoie tout le monde.  » Il est comme ça Raymond Roch. Simplement accueillant. Crâne chauve, carrure d’athlète, look de papy rockeur et l’air faussement rustre, l’Allingeois nous conduit dans son bureau. S’y trouvent deux guitares, une électrique et une sèche. La musique, c’est sa dernière passion. Il s’y est mis une fois à la retraite. Au mur, un portrait de Johnny Hallyday peint par Josiane, l’épouse de Raymond Roch. Juste en dessous, une photo de ce dernier, en noir et blanc. Il est en train de réaliser un épaulé-jeté avec une barre lestée de 110 kilos.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Profitez de notre offre Black Friday : 3 mois = 3€ !
J'en profite