Avec son «Mur», Aix-les-Bains veut faire la part belle au street art

Le Mur, recouvert tous les trois mois par de nouveau décors, sera visible aux Halles Clemenceau. Photo d’illustration.
Le Mur, recouvert tous les trois mois par de nouveau décors, sera visible aux Halles Clemenceau. Photo d’illustration.

Depuis un an, la culture est en deuil en raison de la crise sanitaire. Pour essayer de la faire revivre, de nouvelles formes de projets, sans rassemblement et en plein air, apparaissent. Y compris à Aix-les-Bains. C’est par exemple le cas d’une galerie à ciel ouvert, baptisée le Mur, qui verra le jour début avril.

Et quoi de mieux que la place du marché pour un projet tel que celui-ci ? Loin de la grande tradition classique, le projet du Mur permettra aux Aixois de découvrir toute la diversité du street art. Deux artistes nationaux, Chanoir, artiste parisien, et Alfe, graffeur marseillais, seront accueillis à Aix-les-Bains à la mi-mars afin de mener à bien la reconversion du mur des Halles, côté lac, qui représentait jusqu’à présent un décor de ruines romaines. Aujourd’hui la fresque est devenue illisible, il est donc temps de la recouvrir.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite