A Combloux, un partenariat gagnant pour sauver l’activité des restaurateurs

A l’image de Grégory Edel, les professionnels saluent cette opération tripartite.
A l’image de Grégory Edel, les professionnels saluent cette opération tripartite.

En décembre dernier, alors que tombe l’annonce de la non-ouverture des remontées mécaniques, les restaurateurs broient du noir. Pour les soutenir, la mairie de Combloux veut contribuer à la mise en œuvre d’un dispositif de livraison à domicile.

« Je suis tombé sur Pango par hasard », indique le directeur général des services, Benoît Thomasson. Un partenariat est alors noué avec cette start-up souhaitant mettre son savoir-faire à disposition de cette station de montagne, qui comme les autres, est dépourvue de plates-formes de livraison. « Nous sommes vraiment dans une logique gagnant-gagnant. Nous leur avons versé 3 000 euros pour qu’ils modifient leur site pour Combloux », explique le responsable.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite