Pour fuir des violences, elle saute du 3e étage avec sa fille dans les bras

Dans la nuit de samedi à dimanche, une mère a décidé de sauter du 3e étage de son immeuble à Nantes, avec sa fille dans les bras. GOOGLE STREET VIEW
Dans la nuit de samedi à dimanche, une mère a décidé de sauter du 3e étage de son immeuble à Nantes, avec sa fille dans les bras. GOOGLE STREET VIEW

Selon une source proche du dossier, cette femme et son enfant de deux ans sont des « miraculées », rapporte Ouest France. Dans la nuit de samedi 28 à dimanche 29 septembre, une mère a décidé de sauter du 3e étage de son immeuble à Nantes, avec sa fille dans les bras. Par chance, « un tapis végétal a amorti leur chute » a précisé une source proche de l’enquête. L’enfant est indemne. Sa mère s’est vue notifier 45 jours d’interruption temporaire de travail (ITT).

Après des violences

Selon les premiers éléments de l’enquête, une dispute aurait éclaté et l’alcool aidant, le compagnon se serait montré violent, malgré les interventions d’un autre homme qui héberge le couple. Le suspect, âgé de 25 ans, a placé en garde à vue.