Bout du lac d’Annecy : la carrière des Essérieux sera-t-elle exploitée un jour?

La SARL des Carrières du Salève n’a pas perdu espoir de perforer l’éperon rocheux à cheval entre les communes de Saint-Ferréol et Serraval, le long de la RD12.
La SARL des Carrières du Salève n’a pas perdu espoir de perforer l’éperon rocheux à cheval entre les communes de Saint-Ferréol et Serraval, le long de la RD12.

C’est un dossier sensible et de longue haleine «sous le coude» de la SARL des Carrières du Salève depuis longtemps. L’entreprise, basée à Étrembières près d’Annemasse, spécialisée dans l’extraction de roches massives, n’a pas perdu espoir de perforer l’éperon rocheux des Essérieux situé à cheval entre les communes de Saint-Ferréol et Serraval, le long de la RD12, au bout du lac d’Annecy. L’ouverture d’une carrière à cet endroit n’a jamais totalement disparu des tablettes de la société genevoise.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite