Plus de 30 000 doses de vaccin injectées en Haute-Savoie

Plus de la moitié des professionnels de santé du Change, âgés de plus de 50 ans, se sont fait vacciner.
Plus de la moitié des professionnels de santé du Change, âgés de plus de 50 ans, se sont fait vacciner.

Il est « l’établissement pivot » en Haute-Savoie. Le Change se trouve, depuis le 6 janvier dernier, au centre de l’organisation de la vaccination dans le département. D’abord sur le plan logistique. « On approvisionne », résume Vincent Delivet. L’hôpital d’Annecy réceptionne ainsi les doses qui sont ensuite amenées sur les lieux de vaccination. Le Change s’est justement équipé d’un véhicule spécial pour transporter les vaccins, puisque certains d’entre eux demandent d’être stockés à des températures négatives.

Opérations ciblées

Deux mois après les premières piqûres, plus de 30 000 doses ont été injectées tous vaccins (Pfizer/BioNTech, Moderna, AstraZeneca) et tous publics confondus. « Il y a eu un énorme travail de fait au niveau de la pharmacie [du Change, NDLR], en lien avec l’ARS et la préfecture, pour alimenter les centres de vaccination en ville et gérer certains flux à destination d’établissements de santé pour vacciner les populations », souligne le directeur de l’hôpital d’Annecy.

Des opérations ciblées ont notamment été organisées en direction des patients fragiles (personnes handicapées, dialysées, en chimiothérapie…). Une réflexion est d’ailleurs en cours pour étendre cette vaccination à d’autres « populations à risque majeur » et toucher de nouvelles zones du département via une vaccination mobile.

Professionnels de santé

Le Change est également en première ligne pour la vaccination des professionnels de santé, que ce soit son propre personnel ou celui d’autres établissements et les libéraux, mais aussi des pompiers.

Enfin, il mène une campagne d’explications pour « dissiper toutes les craintes que peuvent avoir les gens sur les vaccins ».