Chambéry: deux tentatives de suicide avortées

Les deux personnes ont été transportées à l’hôpital. (Photo d’illustration)
Les deux personnes ont été transportées à l’hôpital. (Photo d’illustration)

Ce sont deux histoires tout à fait similaires auxquelles ont dû faire face les policiers, le mercredi 25 septembre à Chambéry

La première concerne une jeune fille de 22 ans, originaire du bassin. Une amie à elle a reçu une lettre d’adieu de sa part, où il était stipulé qu’elle allait se donner la mort. L’amie en question a immédiatement donné l’alerte à la police, qui a procédé à de nombreuses vérifications techniques.

La jeune fille a été géolocalisée grâce à son smartphone à Perros-Guirec en Bretagne. Les gendarmes locaux ont alors été saisis, et l’ont retrouvé dans un véhicule. Elle avait ingéré une grande quantité de médicaments divers. Elle a été conduite à l’hôpital et ses jours ne sont pas en danger.

Retrouvées grâce à la géolocalisation

Le même jour, le mercredi 25 septembre, la police de Chambéry a été contactée pour une seconde tentative de suicide. Cette fois, un homme, également originaire du bassin, a envoyé un SMS d’adieu à un de ses proches. Ce dernier a contacté les autorités qui ont lancé une nouvelle procédure de géolocalisation.

L’homme a été localisé en Isère, et les policiers de Grenoble, mis sur le coup, l’ont retrouvé dans un appartement. Il avait lui aussi ingéré un cocktail de plusieurs médicaments, et a immédiatement été pris en charge par les secours.