Genevois : une surcharge de 500 kilos pour une voiture allemande sur l’A40

Samedi 9 janvier, les gendarmes du peloton motorisé de Saint-Julien-en-Genevois ont arrêté une voiture présentant une surcharge de 500 kg après pesée. (Photo DR)
Samedi 9 janvier, les gendarmes du peloton motorisé de Saint-Julien-en-Genevois ont arrêté une voiture présentant une surcharge de 500 kg après pesée. (Photo DR)

Samedi 9 janvier, les gendarmes du peloton motorisé de Saint-Julien-en-Genevois contrôlent des véhicules en étant placés à la barrière de péage de Viry, sur l’A40. Ils sont alors surpris de constater « un étrange chargement arrimé de manière aléatoire sur un monospace  ». Les militaires précisent que « ce ressortissant allemand d’origine tunisienne était parti de son domicile en Allemagne pour prendre un bateau et rejoindre son pays d’origine  ».

Cela peut entraîner de graves accidents

Les gendarmes n’ont pu que constater une surcharge de 500 kg après pesée du monospace et rappellent qu’un véhicule surchargé subit des contraintes importantes sur ses suspensions, ses pneumatiques et sa capacité de freinage pouvant entraîner de graves accidents. L’automobiliste a été immobilisé le temps de trouver un véhicule adapté à son chargement et a été verbalisé pour l’infraction constatée.

À 137 km/h au lieu de 80

Par ailleurs, ce matin, vendredi 15 janvier, à 8h10, les gendarmes du PMO de Saint-Julien effectuaient une opération de contrôle vitesse sur la RD992 à Maisonneuve, sur la commune de Viry, des usagers circulant en direction de Saint-Julien-en-Genevois. Un chef d’entreprise de 30 ans, domicilié à Contamine-Sarzin, a été intercepté à la vitesse de 137 km/h pour les 80 km/h autorisés. Son véhicule a été placé en fourrière et son permis de conduire lui a été retiré sur le champ, dans l’attente d’une suspension du permis de conduire.

Il filait à 168 km/h en direction de Milan

Enfin, mercredi 13 janvier, à 15h15, l’équipe rapide d’intervention du PMO de Saint-Julien-en-Genevois avait pris place sur l’A40, à hauteur de la commune de Scientrier pour contrôler la vitesse des véhicules circulant en direction de Chamonix. Un livreur de 23 ans a été contrôlé et intercepté à la vitesse de 168 km/h pour les 110 km/h autorisés à cet endroit. Venant de Paris avec sa Renault Clio, il se rendait à Milan pour livrer des colis. Son permis de conduire lui a également été retiré dans l’attente d’une décision de suspension prise par le sous-préfet.