Neige et verglas : les deux Savoie placées en vigilance orange, des restrictions de circulation sur l’A40

La circulation risque d’être difficile sur les routes de Haute-Savoie.
La circulation risque d’être difficile sur les routes de Haute-Savoie. - Photo Conseil départemental

Dès l’après-midi de ce mardi 12 janvier, des fortes chutes de neige sont attendues sur l’ensemble de la Haute-Savoie et de la Savoie. Les sols étant gelés et les températures négatives, celle-ci devrait tenir au sol. Météo France a placé ces deux départements en vigilance orange.

D’ici le milieu de la nuit prochaine, 2 à 5 centimètres sont attendus dès 400/500 mètres d’altitude en plaine. Les bords du Léman, le Genevois et l’agglomération d’Annecy sont particulièrement concernés. À 1.000 mètres, on attend 15 à 20 cm de neige et 30 cm à 2.000 mètres.

Des chutes plus importantes dans la vallée de l’Arve

D’après le communiqué de la préfecture de Haute-Savoie, la Vallée de l’Arve devrait être particulièrement concernée par cet épisode avec 10 cm de neige à Cluses, 20 cm à Chamonix et 30 cm sur la rampe d’accès au tunnel du Mont-Blanc. La perturbation devrait durer une bonne partie de la nuit. la limite pluie-neige pourrait remonter au-delà de 500 mètres en deuxième partie de nuit.

Mercredi 13 janvier, en plaine, le temps sera couvert mais généralement sec en matinée. Les précipitations devraient reprendre l’après-midi, avec une limite pluie/neige vers 800/900 mètres, elles seront plus faibles en bordure du lac Léman. Dans les massifs, des chutes de neige éparses sont attendues en matinée et se renforceront sensiblement dès les Préalpes dans l’après-midi et la nuit suivante. La limite pluie/neige reste plus basse dans l’intérieur des massifs, vers 600 m. Il faut compter sur 20/30 cm de neige fraîche supplémentaire vers 1500 m, soit près de 60 cm en 2 jours.

Prudence sur la route

Ces précipitations auront une influence sur les conditions de circulation. Avec le regel en plaines et la neige dans les vallées, les routes seront glissantes. La préfecture recommande donc une grande vigilance aux automobilistes.

Le préfet de la Haute-Savoie conseille de :

– Limiter au maximum les déplacements

– Rouler équipés (pneus hiver) et prévoir des chaînes pour l’accès à certains secteurs de montagne

– En cas de chute de neige, les feux de brouillard avant peuvent compléter les feux de croisement ou feux de route en dehors des agglomérations et sur les routes étroites et sinueuses. Les feux de brouillard arrière peuvent également être utilisés en cas de forte chute de neige

– Modérer son allure et augmenter les distances de sécurité

– Faciliter le passage des engins de dégagement des routes et autoroutes et ne pas les doubler.

L’A40 coupée à Bellegarde

L’autoroute A40 est coupée dans les deux sens de circulation à hauteur de Bellegarde-sur-Valserine. Il est demandé aux usagers de ne pas emprunter cet itinéraire. Pour cela, en provenance de la région lyonnaise, il faut suivre la direction Grenoble – Chambéry par l’A43 et peu avant Chambéry suivre la direction Genève pour rejoindre l’A40 vers Annemasse. En provenance de la Haute-Savoie, à proximité de Bonneville sur l’A40 entre les échangeurs 16 et 15, ou en provenance de Genève avant la jonction A40/A41N, il faut suivre la direction Lyon par Annecy et Chambéry, en empruntant l’A410 et l’A41N ou l’A41N, puis l’A43. Ces itinéraires sont sans allongement de parcours pour un coût de péage équivalent.

Enfin, une mesure de stockage des poids lourds sur l’aire du péage de Viry, dans le sens Genève-Mâcon a été prise.

Vigilance en montagne

En raison des fortes chutes de neige, le risque d’avalanche est élevé pour l’ensemble des massifs, le manteau neigeux étant très instable. Le préfet de la Haute-Savoie appelle les pratiquants de la montagne, skieurs et randonneurs à ski ou en raquettes à la plus grande vigilance et recommande à tout pratiquant de la montagne de ne pas s’engager sur les massifs sans se renseigner auprès des professionnels de la montagne et sans être équipé du matériel indispensable (pelle, sonde, détecteur de victimes d’avalanches).