L’avenue d’Albigny, un concentré de l’ADN d’Annecy

Bordée d’arbres majestueux et de bâtiments emblématiques, l’avenue d’Albigny est un voyage à elle seule. Photo: Archives municipales d’Annecy. 34 Fi 00752. Ed Gardet.
Bordée d’arbres majestueux et de bâtiments emblématiques, l’avenue d’Albigny est un voyage à elle seule. Photo: Archives municipales d’Annecy. 34 Fi 00752. Ed Gardet.

«   La plus belle avenue du monde. Pour les Annéciens en tout cas.  » C’est de cette façon que de nombreux habitants de la cité lacustre considèrent l’avenue d’Albigny, artère d’un peu plus d’un kilomètre allant des portes de la vieille ville jusqu’à celles d’Annecy-le-Vieux. Cette description sans doute un peu chauvine (coucou les Champs-Élysées !), Stéphane Santini, auteur d’un livre récent sur le sujet*, et Philippe Grandchamp, historien et grand connaisseur de la ville, ne la renient pas. Mieux, ils l’expliquent.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite