«J’ai pu découvrir les coulisses de la télévision»

Renaud Baur avait plusieurs millions de Lego à sa disposition.
Renaud Baur avait plusieurs millions de Lego à sa disposition. - Wlad Smitch/M6

Lors de son passage dans la capitale pour les besoins de Lego Masters, Renaud Baur a découvert un monde qu’il ne connaissait absolument pas : celui de la télévision. « C’était très sympa de voir comment tout cela est fait. On ne se rend absolument pas compte de tout depuis le canapé », s’amuse-t-il. « Lors de la première émission, la production ne voulait pas que l’on voit le plateau, qui est magnifique, avant de faire notre entrée sur celui-ci », explique Renaud Baur. « Certaines épreuves très longues étaient tournées sur plusieurs jours, donc on pouvait souffler, dormir un peu, nous remettre les idées en place et revenir avec encore plus d’envie et de motivation le lendemain », se rappelle ce personnage haut en couleur. « Ce qui a été un peu difficile c’est d’être loin de ma famille, même si je pouvais rentrer certains week-ends. »

« Un tournage éprouvant »

« Globalement, comme pour beaucoup d’émissions je pense, le tournage a été assez éprouvant car on a la tête dans le guidon. Les journées commencent tôt, finissent parfois tard. On doit refaire des prises cela peut prendre beaucoup de temps », détaille le Chablaisien. « J’ai découvert aussi le rôle d’une rédactrice, qui note tout ce qui se passe dans l’émission pour ensuite créer des fils conducteurs et des histoires au montage. C’était vraiment intéressant de découvrir ce travail de l’ombre que l’on ne voit jamais. Depuis, je regarde la télévision différemment », avoue-t-il.

Pas initié au monde de la télé, Renaud n’a pourtant pas été plus décontenancé que cela par l’une des choses les plus impressionnantes du milieu : les caméras : « Cela fait partie du jeu. On savait dans quoi on s’engageait. C’est un peu perturbant au début, mais on finit par s’y faire rapidement. »