A Chens-sur-Léman, un lieu de promenade est de nouveau la cible d’actes de vandalisme

Stéphane Morlain (à gauche) et Lois Jore, des services techniques de Chens, avec Thierry Le Borgne, président de l’association LAC (Littoral Action Communes), constatent les dégradations.
Stéphane Morlain (à gauche) et Lois Jore, des services techniques de Chens, avec Thierry Le Borgne, président de l’association LAC (Littoral Action Communes), constatent les dégradations.

L’étang de la Croix de la Marianne, à Chens-sur-Léman, on y vient en famille, ou avec son appareil photo, pour profiter du site, où la biodiversité est des plus intéressantes. Après avoir emprunté une large passerelle en bois, on peut rester longtemps sur le ponton à admirer, au milieu des nénuphars et des roseaux qui composent principalement cet espace humide, canards, libellules et grenouilles. Toutes ces espèces sont répertoriées sur un panneau explicatif… qui a disparu, emporté au loin ou jeté dans l’eau. Par la même occasion, une des deux rambardes de sécurité a été fracassée et jetée au sol.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite