Les taxis volants attendus sur le Léman ? Le point de vue des acteurs locaux

La maire de Neuvecelle est également la présidente du Cluster Eau, un organisme destiné à préserver et promouvoir l’eau du territoire.
La maire de Neuvecelle est également la présidente du Cluster Eau, un organisme destiné à préserver et promouvoir l’eau du territoire. - Crédit photo SeaBubbles : Francis Demange

Alain Thébault n’a qu’un rêve: déployer dans le monde entier ses SeaBubbles, sorte de taxis volants destinés au transport de passagers en mer comme sur les lacs. Le Léman a d’ailleurs tapé dans l’œil de l’architecte naval et navigateur qui a déjà réalisé quelques essais dans la rade de Genève, accompagné d’élus suisses.

Si aucun échange n’a à l’heure actuelle été engagé entre la start-up du Breton Alain Thébault et les collectivités riveraines du Léman français, cela ne témoigne en aucun cas d’un désintérêt mutuel.

Les SeaBubbles n’ont jamais caché leur souhait de proposer des traversées entre France et Suisse. Et les élus de l’est chablaisien voient même d’un bon œil le potentiel déploiement de ces taxis.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite