Nuit d’ivresses dans les rues de Chambéry

La police de Chambéry a dû faire face à des problèmes d’alcoolémie sur la voie publique dans la nuit du 1
er
 au 2 novembre.
La police de Chambéry a dû faire face à des problèmes d’alcoolémie sur la voie publique dans la nuit du 1 er au 2 novembre. - Photo d’illustration

La nuit du 1er au 2 novembre n’a pas été de tout repos dans les rues de Chambéry pour la police nationale.

Malgré le fait que le confinement ait été réinstauré depuis le 30 octobre, des individus ont bravé la mesure en pleine nuit. À chaque fois tous étaient alcoolisés.

Vers 2 heures, les policiers ont mis la main sur un Chambérien de 40 ans qui «fouillait» l’habitacle d’une voiture en stationnement, place Monge.

Un quart d’heure plus tard, ils ont interpellé une autre personne d’une trentaine d’années, en possession également de cannabis, au Clos du Moulin qui sonnait aux interphones des demeures.

Enfin, ce matin, vers 6 heures, un SDF de 35 ans, endormi dans l’enceinte de l’hôpital de Chambéry, a été réveillé par deux membres du personnel de l’établissement. Mais, ivre, il s’en est pris à eux et a dû être maîtrisé par un agent de sécurité. Il a été appréhendé puis placé en cellule de dégrisement par les agents de police.