Agriculture: la nouvelle charte d’engagement des utilisateurs de pesticides contestée

Jean-David Baisamy est arboriculteur et vice-président de la chambre d’agriculture de Savoie.
Jean-David Baisamy est arboriculteur et vice-président de la chambre d’agriculture de Savoie.

SAVOIE

Pour la première fois en France, le Gouvernement a demandé, via le décret du 27 décembre 2019, à chaque département de réaliser une charte d’engagement des utilisateurs de produits phytopharmaceutiques. En Savoie, «  on a choisi de faire porter la charte par la chambre d’agriculture pour regrouper toutes les filières (élevage, caprins, ovins, arboriculture, viticulture, plantes aromatiques...), introduit Jean-David Baisamy, arboriculteur et vice-président de la chambre d’agriculture. Ce travail a fait l’objet de nombreux échanges avec les services de l’État, de concertations avec les filières, les organisations environnementales et d’une consultation publique avant la validation par la préfecture le 6 octobre  ».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite