Les hôpitaux d’Aix-les-Bains suspendent les visites

Les consultations médicales restent possibles sur tous les sites, avec un seul accompagnant autorisé.
Les consultations médicales restent possibles sur tous les sites, avec un seul accompagnant autorisé.

La décision est tombée. Depuis le 24 octobre, il n’est plus possible de rendre visite à des proches hospitalisés aux hôpitaux Grand Port et Reine Hortense d’Aix-les-Bains.

Le Centre hospitalier métropole Savoie a décidé d’appliquer cette règle digne du confinement alors que la situation sanitaire se dégrade dans le département. Le week-end dernier, Aix-les-Bains était la 15e ville française la plus touchée par la pandémie de Covid-19 d’après Santé publique France.

Le site hospitalier de Chambéry accepte, lui, encore les visites, mais elles sont limitées à une personne par jour durant une heure. Les visites en Ehpad sont suspendues depuis le 21 octobre à Chambéry comme dans la cité thermale.

Sur tous les sites, le masque reste bien sûr obligatoire, et même plus. Depuis ce mardi 27 octobre, pour se rendre dans les hôpitaux savoyards, il faut porter un masque chirurgical neuf. Les masques en tissu ne sont plus acceptés.

Gestes barrières non respectés

Mais la propagation du virus n’est pas la seule cause de la mise en place de mesures si strictes. « On a des difficultés à faire respecter les gestes barrières aux gens, et on ne veut prendre aucun risque pour nos patients et résidents d’Ehpad, confie Suzanne Meyer, responsable de la communication du Centre hospitalier. « Certains ne respectent pas les règles et enlèvent le masque dès qu’ils sont dans la chambre de leur proche. »

Le Centre hospitalier compte donc aujourd’hui sur « le bon sens et le respect » des visiteurs. Difficile de s’assurer que le masque porté pour une visite ou une consultation médicale est bien neuf. Mais « on a déjà des agents de sécurité à Aix-les-Bains qui veillent à l’entrée pour l’interdiction des visites et le respect du port du masque pour les consultations », ajoute Suzanne Meyer.

Depuis plusieurs semaines, le Centre hospitalier prend de nouvelles mesures pour essayer d’enrayer la progression du coronavirus.

Depuis le 21 octobre, pendant 15 jours, les actes chirurgicaux non urgents sont déprogrammés, sauf les chirurgies ambulatoires ou liées au cancer.

Au service maternité de l’hôpital de Chambéry, seul le papa est autorisé en visite. La présence des fratries est interdite.

Les associations sont aussi touchées. Seules celles qui participent aux soins (école à l’hôpital, clowns en pédiatrie) peuvent continuer à intervenir, avec l’accord préalable du chef de service.

Le Centre hospitalier espère pouvoir protéger ses patients avec ces mesures. Mais si la situation venait à empirer, de nouvelles décisions pourraient être prises.

Plus d’informations : site d’Aix-les-Bains : 04 79 88 61 61. Site de Chambéry : 04 79 96 50 50.