La cure de Marin pourrait être convertie en crèche

Marie de Marin, Pascal Chessel l’assure  : « On ne touchera pas aux murs du presbytère. Il sera réhabilité mais pas détruit. »
Marie de Marin, Pascal Chessel l’assure : « On ne touchera pas aux murs du presbytère. Il sera réhabilité mais pas détruit. »

C’était LE sujet brûlant de la campagne électorale de ce début d’année. Le devenir du presbytère préoccupe toujours autant les élus de Marin. Pascal Chessel, maire de ce village de presque 2 000 habitants, délivre les dernières actualités sur ce lieu qui cristallise toutes les attentions.

1

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite