Saint-Gingolph : la maire est sortie de l’hôpital

La maire a tenu à remercier ses proches et collègues pour tous les «
vœux de bons rétablissement
» reçus ces derniers jours.
La maire a tenu à remercier ses proches et collègues pour tous les « vœux de bons rétablissement » reçus ces derniers jours. - Photo d’archives

Testée positive au coronavirus il y a deux semaines, la maire de Saint-Gingolph, Géraldine Pflieger, est sortie de l’hôpital ce lundi 5 octobre.

L’élue a profité de son retour à domicile pour publier, sur Facebook, un message de remerciement à l’adresse des professionnels de santé et secouristes, aussi bien français que suisses, qui l’ont pris en charge : « Je voudrais remercier le personnel soignant du service pneumologie de l’hôpital de Thonon qui a été absolument adorable, toujours de bonne humeur et m’a prodigué les meilleurs traitements possible, en veillant sans relâche sur l’évolution de la situation. Les Samaritains du Haut Lac (CH) et les médecins du cabinet médical de Saint-Gingolph (F) ont aussi veillé sur moi la première semaine pour suivre au plus près l’évolution et ont pris la nécessaire décision de me faire hospitaliser. »

La maire, également présidente du Siac (syndicat, regroupant l’ensemble des communes du Chablais, qui dessine l’aménagement du territoire) doit « encore rester en convalescence une semaine à la maison » pour retrouver toutes ses « capacités respiratoires », après une semaine de traitement de la pneumopathie liée au coronavirus.