Polémique sur son ouverture à Annecy : McDonald’s s’explique

Le projet de McDonald’s refusé par la Ville prévoyait une salle de restauration de 137 places et une aire de jeux au rez-de-chaussée, ainsi qu’une terrasse de 26 m2.
Le projet de McDonald’s refusé par la Ville prévoyait une salle de restauration de 137 places et une aire de jeux au rez-de-chaussée, ainsi qu’une terrasse de 26 m2. - Visuel AEXCO / McDonald’s France

Alors que le maire d’Annecy a pris position contre l’implantation de McDonald’s en face du Pâquier et qu’une pétition dépasse désormais les 4500 signatures, c’est au tour de McDonald’s France de s’exprimer sur le sujet. Jusqu’à présent le géant du fast-food n’avait pas pris la parole dans le débat.

Interrogé par l’Essor Savoyard sur sa volonté d’ouvrir au 4, quai Eustache-Chappuis (ex-Hippopotamus, aujourd’hui la brasserie Les Arcades), le groupe américain confirme son intérêt. « Nous demeurons très attachés à ce projet d’ouverture d’un restaurant à Annecy et nous y travaillons dans le cadre des procédures habituelles pour ce type de projet », répond-il.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite