Châtillon-en-Michaille : les gens du voyage s’installent près de la clinique psychiatrique

Le groupe s’est installé lundi 14 septembre dans l’après-midi.
Le groupe s’est installé lundi 14 septembre dans l’après-midi.

Contacté par nos soins, Patrick Perréard se veut clair à l’égard de cette installation intempestive, qu’on n’avait pas connue depuis l’occupation du stade de Vanchy en juillet dernier. Depuis la création de l’aire d’accueil provisoire à Arlod voici plus d’un an, la collectivité est en règle avec la loi, et entend bien la faire appliquer.

« La procédure d’expulsion a été mise en place dès ce matin (mardi 15 septembre, Ndlr), signale Patrick Perréard. On va saisir le préfet. On est habitués ! Mais c’est la loi qu’il faut changer. Elle n’est plus conforme aux attentes des territoires ; ce n’est pas normal que des gens puissent s’installer comme ça. On investit énormément dans une aire, c’est inconcevable qu’on doive se battre avec des gens qui arrivent comme ça, sans prévenir. C’est trop facile de venir, de s’installer, de mettre les gens sur le fait accompli. Les riverains ne sont pas contents, la clinique on n’en parle pas… On subit ça et ça devient insupportable. Nos grands élus doivent se saisir de cette problématique.  »

A suivre…