Perrignier : le nouveau rond-point devrait voir le jour « d’ici trois à quatre ans »

Lors de ses vœux, en 2019, le maire de Perrignier avait présenté le projet aux habitants.
Lors de ses vœux, en 2019, le maire de Perrignier avait présenté le projet aux habitants. - Photo d’archives

Déjà traversé par plus de 18 000 voitures chaque jour, le village de Perrignier est en passe de voir augmenter, une nouvelle fois, son trafic routier. En cause : l’arrivée du Léman Express et le projet d’autoroute Thonon-Machilly. «  On sera le seul échangeur de la 2x2 voies  », rappelle le maire, Claude Manillier.

Pour anticiper ces nouveaux flux et éviter un trafic cauchemardesque, la municipalité a pour projet de réaliser un rond-point sur la RD903 avec deux nouvelles voies, «  l’une qui rejoindrait l’école primaire, l’autre, la gare et la zone industrielle.  » Elle espère ainsi pouvoir, à travers ces nouvelles infrastructures, désencombrer certains axes et «  replacer les flux au bon endroit  ». Le feu tricolore, lui, serait supprimé.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite