Rencontre avec le capitaine Le Pitois, nouvel adjoint au commandant de la compagnie de gendarmerie de Thonon

«
Quand on fait des patrouilles au bord du lac, on se rend compte de la chance que l’on a de travailler dans ce cadre de vie
», confie le capitaine Le Pitois.
« Quand on fait des patrouilles au bord du lac, on se rend compte de la chance que l’on a de travailler dans ce cadre de vie », confie le capitaine Le Pitois.

Depuis le 1er août dernier, le capitaine Thomas Le Pitois a rejoint la compagnie de gendarmerie de Thonon en tant qu’adjoint au commandant.

Vous étiez auparavant à la tête d’une brigade, comment appréhendez-vous ce nouveau poste ?

C’est un autre métier. Avant, j’exerçais un commandement de proximité. Aujourd’hui, je continue à faire du terrain mais j’en suis davantage éloigné. Et je suis là pour épauler le commandant de compagnie alors qu’avant, j’étais commandant en titre.

Et ce nouveau territoire ? Qui ne vous est pas totalement inconnu puisque vous êtes né à Bonneville.

C’est vrai mais le Chablais est la zone que je connaissais le moins. J’allais simplement en vacances à Excenevex quand j’étais enfant.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite