Chevaline/Lathuile : le touriste disparu dans le massif du Charbon toujours introuvable

Chevaline/Lathuile : le touriste disparu dans le massif du Charbon toujours introuvable

Malgré d’intenses recherches, il n’a pas encore pas été retrouvé. Le touriste parisien de 42 ans disparu depuis mardi 25 août est toujours activement recherché par les gendarmes et les pompiers, ce jeudi 27 août.

L’homme, en vacances à Doussard avec sa famille, était sorti effectuer un vol de parapente dans le massif du Charbon, près de Chevaline. En raison des conditions météorologiques défavorables, ce Parisien avait averti sa femme en fin d’après-midi qu’il ne sauterait pas. Depuis, le père de famille d’1,80m, chauve et de corpulence moyenne, n’a plus donné signe de vie.

Un terrain technique

Alertés vers 23h15 mardi 25 août, les secours ont déployé d’importants moyens de recherche pour retrouver le parapentiste : une trentaine de militaires et de pompiers, accompagnés de sept chiens et aidés de civils et d’associations de secours en montagne ainsi que d’un hélicoptère ont ratissé le secteur toute la journée du mercredi 26 août.

Ce jeudi 27 août, une vingtaine de gendarmes et de pompiers ratissent toujours la zone qui fait environ trois kilomètres de long sur un kilomètre de large. Le terrain, technique, rend les recherches d’autant plus compliquées : « La zone part de 700 mètres d’altitude et monte jusqu’à 1 700 mètres. On a des barres rocheuses, des ruisseaux, de l’empierrement, beaucoup de dénivelé », explique le commandant Chevallard, de la brigade de gendarmerie d’Annecy.

Appel à témoins

Les autorités ont lancé un appel à témoins pour disparition inquiétante. L’homme de 42 ans porte un « short mi-long et un t-shirt gris foncés, des chaussures grises ou marron de sport. Il peut également être porteur d’une veste bleue électrique et d’un pantalon noir. Il dispose d’un sac à dos de gros volume, noire, de marque Arc’teryx, enfermant une voile de parapente de couleurs bleue/violette/jaune, ainsi que d’une paire de bâton de randonnée », indique l’appel à témoins diffusé par les gendarmes.

Si vous avez des informations permettant d’aider les enquêteurs, contactez la gendarmerie au 0800971071.