Maladie de Lyme : deux Chablaisiennes racontent leur combat

Un érythème migrant faisant suite à une piqûre de tique infectée par Lyme
: le premier symptôme qui doit pousser à consulter un médecin généraliste.
Un érythème migrant faisant suite à une piqûre de tique infectée par Lyme : le premier symptôme qui doit pousser à consulter un médecin généraliste.

Chablais

Marie-Jo a 61 ans. Marie en a 26. Toutes les deux ont en commun de vivre dans le Chablais, mais surtout d’avoir été, à un moment de leur vie, touchées par la maladie de Lyme. Mais leurs parcours ne se ressemblent pas : le temps qu’il leur a fallu pour diagnostiquer la maladie, les médecins qui les ont reçues et écoutées (ou non), les traitements qu’elles ont suivis, leur guérison ou au contraire l’aggravation des symptômes, etc. Preuve que Lyme n’est pas encore complètement comprise par les médecins, une méconnaissance qui peut avoir des répercussions dramatiques sur la vie des patients.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite