Un homme gravement brûlé par sa montre connectée

Un homme gravement brûlé par sa montre connectée
Facebook

Ethan Landers, un jeune américain, a vécu une expérience traumatisante fin octobre. Il a raconté sa mésaventure sur Facebook, pour avertir les autres utilisateurs de montres connectées : « Mercredi soir, je me suis soudainement réveillé paniqué avec une sensation de brûlure au poignet », raconte-t-il dans le message. « Je me suis vite rendu compte que cela venait de ma Fitbit (une montre connectée qui enregistre votre nombre de pas, votre fréquence cardiaque ou si vous dormez bien, NDLR). J’ai essayé désespérément de l’enlever mais après quelques tentatives infructueuses, j’ai sauté du lit et allumé la lumière. C’est finalement ma femme qui a retiré l’appareil de mon poignet. Cela semblait fondre à travers mon bras ».

Il raconte également que de la fumée sortait de la batterie de la montre et qu’une odeur de fumée avait envahi la chambre. Face à la douleur et l’apparition de cloques, il se rend aux urgences où on lui diagnostique des brûlures au troisième degré et la nécessité de recourir à une greffe de peau.

« Je n’ai plus aucune sensation dans certaines parties de mon poignet parce que certains nerfs sont endommagés », témoigne Ethan qui ajoute : « J’aurai une cicatrice pour le reste de ma vie. Ce fut une expérience traumatisante. J’espère que personne ne vivra la même chose ».

Facebook

La porte-parole de la marque a déclaré que « la sécurité de nos clients est notre priorité absolue. Nous prenons au sérieux l’histoire de M. Landers. Nous avons été en contact avec lui et menons l’enquête ».