Port du masque sur les marchés : les commerçants non sédentaires en colère

Depuis le 31 juillet, soit quatre jours avant la décision du préfet de rendre le port du masque obligatoire sur tous les marchés de Haute-Savoie, un arrêté municipal imposait cette mesure à Evian.
Depuis le 31 juillet, soit quatre jours avant la décision du préfet de rendre le port du masque obligatoire sur tous les marchés de Haute-Savoie, un arrêté municipal imposait cette mesure à Evian.

La semaine dernière, les municipalités de Châtel, Thonon, Evian, Bons et Douvaine ont rendu obligatoire le port du masque sur les marchés qui se tiennent dans leur commune. Une décision qui a fait réagir le Syndicat des commerçants non-sédentaires de Haute-Savoie (SNCS 74), qui s’est fendu d’une lettre le 28 juillet, adressée au Préfet et aux élus du département, pour dénoncer des mesures jugées discriminantes. Co-signataire de cette lettre, Jean-Patrick Charpin, vice-président du syndicat tient cependant à éviter tout malentendu : «  On n’est pas contre le port du masque mais à ce moment-là, le masque doit être imposé dans tous les endroits très fréquentés  ».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite