Une soixantaine de chats morts retrouvée dans un congélateur

Outre la soixantaine de chats congelés, une dizaine de chats en mauvais état a aussi été retrouvée.
Outre la soixantaine de chats congelés, une dizaine de chats en mauvais état a aussi été retrouvée. - Photo d’illustration

La scène découverte par la police et rapportée par France Bleu Doubs est glaçante. Mardi 28 juillet, dans une maison de Besançon (Doubs), une soixantaine de chats morts a été retrouvée dans le congélateur chez un habitant. Toujours selon les informations de France Bleu, chaque félin était soigneusement emballé avec un petit mot mortuaire personnalisé. Dans la maison et le jardin, une dizaine d’autres chats ont été trouvés, tous en très mauvaise forme. D’après la SPA de Besançon, qui a fait un appel au don de cages pour pouvoir les transporter et les soigner, ils présenteraient des symptômes du typhus, de la gale ou du coryza.

Le propriétaire se défend de toute maltraitance

Les services de la voirie ont du intervenir pour dégager la maison où des excréments canins et humains jonchaient le sol et où des montagnes de sacs-poubelles s’entassaient. Le propriétaire des animaux, un homme de 77 ans, se défend de toute maltraitance et estime même avoir bien aménagé son domicile pour ses animaux : le terrain est entouré d’un haut grillage et le retraité a construit des boxes et plusieurs cages.

Selon la SPA, qui cherchait à pénétrer dans cette maison depuis plusieurs années, le propriétaire souffrirait du syndrome de Noé, une maladie mentale qui consiste à posséder trop d’animaux de compagnie pour pouvoir s’en occuper correctement. L’homme n’avait jamais accepté d’ouvrir les portes de sa maison à la spa. L’opération de police a été menée après un constat d’huissier le matin même.