(VIDEO) Les sonneurs de trompes de chasse de Neuvecelle ont 40 ans

Bernex et la dent d'Oche ont vibré au son des trompes de Neuvecelle.
Bernex et la dent d'Oche ont vibré au son des trompes de Neuvecelle.

Les trompes de Neuvecelle ont choisi Bernex pour fêter leur 40e anniversaire, dimanche 3 novembre, jour de la saint Hubert, patron des chasseurs.

C’est en 1978, lors de son service militaire au sixième bataillon de Chasseurs alpins, que la trompe de chasse se révèle à Alain Laidain, actuel trésorier. La passion de cet instrument le conduit, au printemps 1979, à faire découvrir la trompe à ses amis de Grande Rive. « Ils n’avaient aucune connaissance de la musique, affirme Alain Laidin, mais ensemble, on a décidé de monter une formation  ».

Pas simple, mais la volonté était là et chacun a pris conscience de l’utilité des stages pour maîtriser cet instrument qui ne se conduit qu’avec la colonne d’air et les lèvres. « Une technicité qui demande de l’assiduité et qui en a découragé plus d’un  », ajoute le président Vincent David. Ils ont donc commencé à « cornailler » en 1979. Un terme que ces sonneurs de Neuvecelle savourent pour marquer leurs premiers balbutiements dans leur trompe.

Il aura fallu une bonne dizaine d’années pour que l’ensemble puisse acquérir un niveau respectable. Aujourd’hui, ils sont une dizaine de sonneurs dont une femme, Florence Tagand. Leur école de trompes compte quatre élèves de tous les âges. « On a eu beaucoup de déception en formant des personnes qui venaient apprendre à sonner dans l’unique but de jouer dans leur coin, déplore Alain Laidin. Les formations qu’on dispense sont gratuites, avec le seul but d’étoffer notre groupe pour animer les fêtes de village, kermesses, mariages et festivals. »

Renseignements auprès du président Vincent David, vincentjp.david@laposte.net, tél. 06 12 62 75 74