Ceci prouve que ma variante l'homme sur la lune fonctionne

Allinges : quand le carrossier s’offre un rond-point

Une station-service située à côté de la carrosserie devrait être inaugurée au printemps prochain.
Une station-service située à côté de la carrosserie devrait être inaugurée au printemps prochain.

C’est ce qui s’appelle voir les choses en grand. Patrick Raymond s’est offert un petit plaisir en faisant construire un rond-point flambant neuf devant sa carrosserie des Bougeries, à Noyer.

Sur cet axe très fréquenté, reliant Allinges à Thonon, ce giratoire sorti de terre a fait grincer des dents. Celles d’habitants, persuadés que les deniers publics ont servi, prioritairement, à faciliter l’accès en voiture à la carrosserie. Mais ce qu’ils ignorent « c’est que c’est moi qui aie payé l’intégralité du giratoire ! », sourit le gérant des Bougeries, Patrick Raymond. Environ 279 000 euros mis sur la table par la «SCI Raymond« dans un but bien précis. Sur place, un immense chantier jouxte le fameux rond-point. Le carrossier s’explique : « Avec ma femme nous avons acquis ce terrain pour y construire une station-service et une station de lavage. Un bâtiment sera également érigé, destiné à la location pour du tertiaire et des petits commerces. Seulement nous n’avions aucun accès au site. C’est la raison pour laquelle nous avions besoin de ce rond-point. » Patrick Raymond estime le coût final de l’ensemble de l’opération à 3 millions d’euros d’investissement. Philosophe, le carrossier retient surtout « l’aboutissement d’un projet engagé il y a déjà sept ans », qui devrait voir le jour « au printemps prochain ».

Une occasion en or pour la mairie

Un projet qui a fait office de prétexte tout trouvé pour la mairie, qui a pu retravailler l’accès piéton de la zone. « C’était l’opportunité pour nous de rajouter des éclairages et de créer des trottoirs depuis l’allée du Stade, à proximité de l’école, jusqu’à la ferme pédagogique où les enfants se rendent ponctuellement et enfin d’accéder aux chemins pédestres du domaine de Chignens », se réjouit le maire, François Deville.

Mairie, carrosserie, école, ferme pédagogique… Tout le monde y gagne. Y compris les automobilistes ?

Benoît Sourd

La commune finance les trottoirs et l’éclairage

La SCI Raymond a participé au chantier à hauteur de 278 790,95 euros HT, coût du rond-point. Le montant total, comprenant la mise en place des trottoirs ou encore de l’éclairage, s’élève à 414 539,71 euros, la différence étant à la charge de la commune. « Les aménagements doivent aussi permettre de désengorger la rue du Stade et ainsi sécuriser l’accès à la départementale, souligne le maire, François Deville. Les véhicules venant de la rue du Stade devront emprunter le rond-point, y compris pour se rendre à Noyer. Il n’y aura plus possibilité de couper la route. »

La SCI Raymond financera également le futur bâtiment locatif qui sera construit à côté de la carrosserie.