Municipales : à Bourg-Saint-Maurice, Guillaume Desrues renverse le maire sortant

PHO_1_ELECTIONS

Il y avait foule ce dimanche matin, dès l’ouverture du bureau de vote principal situé au Savoy, avec cette fois-ci des protections sanitaires renforcées sous contrôle de la police municipale à l’entrée. Pourtant la veille, l’ambiance était particulièrement morose lors des dernières réunions de campagne de la liste BAM, au Chorus et à la Scène pour la liste Réunir pour agir. Moins de cinquante personnes pour chacune d’entre elles.

Mais parfois le grand calme cache la tempête, les électeurs s’y prenant au dernier moment par sursaut citoyen. Une campagne, il faut le reconnaître pas très enivrante, avec en toile de fond la crise sanitaire et deux mois de confinement. Pas de grands débats, hormis par médias interposés, ou via internet. Avec 45,85% au premier tour le candidat Guillaume Desrues était arrivé en tête du scrutin, une véritable surprise pour une commune habituée au vote conservateur, sauf précédent avec Damien Perry.

Depuis, la petite ville de 7000 habitants a retrouvé une certaine sérénité. Quant à Michel Giraudy, maire sortant, qui affichait pourtant un bilan considérable, il est arrivé en seconde position contre toute attente avec à peine 35,57%. Que s’est-il passé ? Depuis les commentaires sont allés bon train, avec une véritable volonté de changement qui n’est pas seulement due aux effets de la crise. C’est plutôt dans l’air du temps, comme à Séez, Sainte Foy, Val d’Isère, les Chapelles etc. Et ce quels que soient les candidats restés en lice Après une alliance avec le troisième prétendant Daniel Payot (18,57%), qui se retire de la scène politique boraine, Michel Giraudy semble avoir retenu la leçon avec une liste entièrement rajeunie. Ce soir au dépouillement les dés étaient jetés. Finalement les électeurs ont tranché à l’issue de ce second tour.

Guillaume Desrues et son équipe BAM, sont élus avec 64,55% des voix, et Michel Giraudy, Réunir pour agir, 37,56%, pour 54,25% des suffrages exprimés. En clair place à la jeunesse !