La Balme-de-Sillingy : feu vert pour le nouveau supermarché Leclerc

Le nouveau supermarché Leclerc pourrait voir le jour au 1, chemin des Vignes à La Balme-de-Sillingy, sur la friche industrielle à la place de l’entreprise ci-dessous (en jaune et gris).
Le nouveau supermarché Leclerc pourrait voir le jour au 1, chemin des Vignes à La Balme-de-Sillingy, sur la friche industrielle à la place de l’entreprise ci-dessous (en jaune et gris). - Photo d’archives

Le projet de supermarché Leclerc à La Balme-de-Sillingy vient de franchir une première étape. La commission départementale d’aménagement commercial (CDAC) de la Haute-Savoie, consultée vendredi 25 octobre 2019, a émis un avis favorable sur ce dossier.

La SAS Thelmadis, société du patron de l’hypermarché E. Leclerc de la route des Creuses à Cran-Gevrier, a en effet déposé un permis de construire auprès de la mairie balméenne pour la construction d’un supermarché au 1, chemin des Vignes, dans la zone d’activité des Grandes Vignes, au bord de la RD1508.

Cette enseigne E. Leclerc Express, d’une surface de vente de 995 m2, devrait donc sortir de terre sur une friche industrielle, à l’entrée Nord de la commune. Mais, il faudra pour ça qu’aucun appel de la décision de la CDAC ne soit formulé.

Un Intermarché n’avait pas pu voir le jour au même endroit

Il y a peu de temps, un premier projet porté par Intermarché sur le même emplacement a capoté de cette manière. Autorisé par la CDAC en décembre 2017, il avait finalement reçu un avis défavorable en mars 2018 devant la commission nationale d’aménagement commercial (CNAC), établie à Paris, et qui est chargée de trancher ce type de dossiers.

Le projet, qui était encore plus ambitieux (2500 m2 et un drive avec deux pistes de retraits de marchandises) avait fait l’objet de deux recours portés par la concurrence, à savoir Casino France et l’entreprise gérant le Carrefour Contact de Frangy.

Dans sa décision, la CNAC avait notamment estimé que le projet était en contradiction avec le schéma de cohérence territoriale (Scot) du bassin annécien, qui « prévoit de privilégier le commerce de ville dans les centres urbains et les centralités secondaires ».

Pour la commune, ce supermarché est nécessaire

De son côté, la municipalité de La Balme-de-Sillingy attend avec impatience la réalisation de ce nouveau magasin. Selon elle, il permettra d’apporter aux clients une offre complémentaire à celle de Casino, unique enseigne de la ville, mais aussi une station-service, qui manque aujourd’hui à la commune.